DEAFLYMPICS

Les Deaflympics (de la langue anglaise deaf “sourd” et Olympics “jeux olympiques”) sont un concours du sport des sourds. Ils ont lieu tous les deux ans et toujours un an après les jeux olympiques. Le Comité international des Sports des Sourds (CISS) les organise. On organise alternativement des jeux d’été et d’hiver. Autrefois la manifestation s’appelait Silent World Games for the Deaf (jeux mondiaux silencieux des sourds”) et plus tard jeux mondiaux des sourds. Après que le comité international olympiques (IOC) avait reconnu les jeux, on les nommait Deaflympics (The International Committee of Sports for the Deaf). ICSD renonce à la participation aux Paralympics, parce que les sourds sont exclus des handicapés à cause des problems de communication.

La raison, pour laquelle la communauté des sourds a besoin des propres jeux

Parmi la communauté des sourds le soutien pour les jeux séparés est énorm. Les sourds ne se classent pas aux personnes handicappées, surtout en ce qui concerne les capacités physiques. Nous nous jugeons comme un part d’une minorité culturelle et linguistique.

Les sportifs sourds ont un corps sain et sont pour cette raison capables de participer aux compétitions sans des restrictions (à l’exception de la barrière de communication). Aux sports d’équipe et quelques sports individ., la perte d’ouie peut être limitée. Ces restrictions arrivent aussi au sport des sourds.

Les sports et règles sont identiques à ceux des sportifs sains. Il n’y a pas de sports spéciaux; une seul adaption résulte  au visiblement de quelques signes phonétiques. Voilà un exemple: Au lieu des signals du départ, on a des signals lumineux. Il n’y a pas de restrictions entre les sportifs sourds, qui participent aux compétitions à l’exeption, qu’il faut une perte d’ouie dans la meilleure oreille d’au min. 55 dezibels.

En comaraison avec des compétitions des sourds, les jeux paralympiques présentent beaucoup lus de manifestations. A cause des grandes différences concernant les qualités physiques, les sportifs des jeux paralympiques sont classés selon leur handicap.

S’il n’y a pas assez de joueurs, on fait des catégories assorties, p.e.: Il y a 8 classes pour les sportifs paralysés, 3 pour les sportifs aveugles, 9 pour les sportifs amputés et 1 pour les sportifs malades mentales. Pour les sportifs avec des dégâts de dos, il y a de nombreuses classifications selon le sport, qui est exercé. A la natation, il y a 10 classes.

Si les sportifs se rencontrent aux jeux paralympiques ou si des entendants et sourds se réunissent aux manifestations de sport, les personnes entendantes peuvent s’entretenir sans égard aux délimitations physicales à supposer, qu’ils parlent une langue commune.

Les sourds sont toujours exclus de ce groupe. De l’autre côté les sportifs sourds peuvent s’entretenir pendant chaque manifestation avec les autres sportifs étrangers par la langage des signes.

Aux jeux sourds, les sportifs peuvent s’entretenir sans une interprète par la langage de signes, à supposer qu’il n’y a pas des officiaux entendants parmi eux.

Si les sportifs sourds participent aux jeux paralympiques, ils ont besoin de nombreuses interprètes pour concilier la barrière de communication. Sans ces interprètes, les sourds disparaîtront dans l’isolation. Le but des jeux de réunir tous les athlètes serait perdu

Les jeux paralympiques ont des limites rigoureuses concernant le nombre des participants. Beaucoup de personnes ne veulent pas associer les malades mentales (une organisation a organisé des olympiades spéciaux pour eux). A cause du grand nombre de participants, ils ne sont pas un part du IPC.

Jeux mondiaux des sourds et jeux olympiques

Ca. 4000 athlètes prennent part aux jeux paralympiques à Atlanta. Aux sourds il y a habituellement 2500 sportifs. Il est apparent, que les paralympics n’admettront pas un si grand nombre de sportifs. Pour permettre à un nombre limité des sourds de participer aux compétitions, on devrait limiter autres groupes handicapés. Tous les sportifs handicapés devraient souffrir de cette mesure.

Jerald M. Jordan, USA, ex-président, ICSD

Deaflympics - Jeux

Events

Délégation

Vol

Vers l’extérieur


ZÜRICH – ISTANBUL – SAMSUN
Turkish Airlines

Samedi, le 15 juillet 2017
(Andreas, Basile, Beat, Brigitte, Emilia, Ilker, Jonas, Käthi, Masaki, Nestor, Reto, Robert, Thomas, Toni, Vanessa)

Zürich : 14.40 h avec TK 1914
Istanbul : 18.35h
Istanbul : 22.10 h avec TK 2814
Samsun : 23.30 h

Treffen 12.40 Check-in 1 Gruppenschalter. Flugbillette werden dort verteilt

Jeudi, le 20 juillet 2017 
(Kim, Stig)

Zürich :
 10.05 h avec TK 1908
Istanbul : 14.00 h
Istanbul : 16.10 h avec TK 2810
Samsun : 17.40 h

Treffen 08.30 Check-in 1 Gruppenschalter. Flugbillette werden dort verteilt


Vol de retourn


SAMSUN – ISTANBUL – ZÜRICH

Turkish Airlines

Mardi, le 25 juillet 2017 
(Basile, Beat, Jonas, Masaki, Nestor, Thomas)

Samsun : 07.45 h avec TK 2807
Istanbul : 09.20 h
Istanbul : 11.45 h avec TK 1913
Zürich : 13.40 h

Dimanche, le 30 juillet 2017 
(Andreas, Brigitte, Emilia, Ilker, Käthi, Kim, Reto, Robert, Toni, Stig, Vanessa)

Samsun : 07.45 h avec TK 2807
Istanbul : 09.20 h
Istanbul : 11.45 h avec TK 1913
Zürich : 13.40 h

Hôtel

Hotel Northpoint
Atatürk Bulvari 594
55000 Samsun, Turkey
Tel: +90 362 435 95 95,
Fax: +90 362 435 70 35;
Handy: +90 533 225 00 87
www.northpoint.com.tr

Events

Participants

Curling

Ruedi Graf
Andreas Janner
Guido Lochmann
Stephan Kuhn

Christof Sidler, Responsable
Patricia Schirò, Entraîneur

 

Ski de fond

Christian Lehnherr

Adrien Pelletier, Responsable
Stefan Ogi, Entraîneur

 

Ski Alpine

Philipp Steiner

 

Toni Koller, Responsable
Christian Lehmann, Entraîneur
Ruth Lehmann, Co Entraîneur
Marcel Mätzler, Co Entraîneur
Hans Ueli Forrer, Servicemann

 

Snowboard

Jonas Jenzer

Ueli Kestenholz, Entraîneur

Délégation

Toni Koller, Délégation
Daniel Cuennet, Délégation
Käthi Schlegel, Interprète

La Suisse participera probalement avec une petite délégation aux Deaflympics. Les athlètes intéressé/es viennent du bowling, du judo, de l’athlétisme, de l’orientation et du tir.

ICSD congrès du 23 au 25 juillet 2013 
La SGSV-FSSS sera présente au congrès de Sofia avec la délégation suivante:
Martin Risch et Adrian Niederhauser

ICSD - Course aux flambeux

La SGSV-FSSS prendra à Genève le flambeau olympique de la France et le portera via Lausanne – Berne – Ittigen b. Berne – Zurich – Romanshorn à Friedrichshafen/D, oû elle le donnera à l’Allemagne. La majorité du parcours se fera en vélo.

Events

Partipicants

Bowling

Brigitte Bühler
Thomas Ledermann
Reto Schellenberg

Daniel Hangen, TD / Entraîneur

 

Judo

Jonas Jenzer

Masaki Negishi, TD / Entraîneur
Basile Eberhard, Entraîneur

 

Marathon

Jacqueline Keller

 

Course d’orientation

Othmar Schelbert
Christian Hilfiker

Ulrich Aeschlimann, Entraîneur
Franz Renggli, TD Responsable

 

Tir

Thomas Mösching

Adrian Niederhauser, TD Responsable

Délégation

Martin Risch, Délégation
Adrian Niederhauser, Délégation

Käthi Schlegel, Interprète

 

 

Deaflympics 2011 du 18-26 fàvrier à High Tatra/Slovaquie

Les 17e deaflympics n’avaient pas une bonne pré-historie. Deux fois, ills étaient annulés officiellement et il y avait beaucoup de rumeurs.  Maintenant ils auront définitivement lieu. Cela veut dire pour nous, que nous devons nous préparer sérieusement à cette compétition la plus importante pour les sportifs d’hiver.

Les sports ski alpin, snowboard, curling et ski de fond s’intéressent à une participation. La commission de compétition décidera fin janvier des athlètes, qui se sont qualifiés.

Nous avons certainement des chances d’obtenir des médailles aux sports ski et curling. Avec Roland Schneider et Philipp Steiner nous avons deux atouts forts au sport de ski. Ces deu obtenaient dàjà du métal précieux à Salt Lake City il y a 4 ans. L’équipe curling, qui remportait la médaille d’argente au CM 2009, a été changé concernant une position. A cause d’une opération de la hanche, l’équipe doit renoncer à Christof Sidler.En ce qui conceme le snowboard, c’est seulement Jonas Jenzer qui dispose de l’expérience avec les deaflympics. Au ski de fond il est diffcile de prévoir le fort de la concurrence. Pour établir une comparasion, les résultats internationaux manquent. Nous nous réjouissons de voir de beaux jeux couronnés de succès afin de pouvoir rentrer avec des impressions positives.

Events

Partipicants

Les 21es deaflympics d’été 2009 à Taipeh/Taiwan sont sans doute le grand moment dans la vie des joueur/euses venant do monde entier. L’élite mondiale de 74 nations désignera au 5-15 septembre 2009 les meilleurs joeurs des 19 divers sports.

ICSD (International Commitee of Sport for the Deaf) s’est chargé en collaboration avec la « Chinese Taipei Sports Association of the Deaf » (CTSAD) de la responsabilité pour garantir aux sportif/ves de pouvoir participer aux compétitions au plus haut niveau.

La commission de compétition de la FSSS a manoeuvré très tôt les aiguillages pour la délégation des champions des 7 sports. Nous nous réjouissons du temps futur, mais surtout des événements de sport capivants et loyaux. Nous souhaitons aux athlètes de bons Deaflympics couronnés de succès.

Events

Partipicants

Badminton

Ursula Brunner
Michèle Rumo
Marcel Müller
Raphael Hermann

Bernhard Banz, Entraîneur

 

Beachvolley

Daniela Grätzer
Laetitia Rossini

Lilly Huber, Entraîneur
Elisabeth Bohren, TD Responsable

 

Bowling

Agostino Bondioni
Thomas Ledermann
Heinz Roos

Franziska Roos, TD Responsable

 

Judo

Jonas Jenzer

Masaki Negishi, Entraîneur
Emilia Karlen-Groen, TD Responsable

 

Athlétisme

Jan-Hendrik Neiser

Kathi Schlegel, Entraîneur / TD Responsable

 

Course d’orientation

Othmar Schelbert
Christian Hilfiker
Christian Matter

Ulrich Aeschlimann, Entraîneur
Franz Renggli, TD Responsable

 

Tir

André Perriard
Thomas Mösching
Martin Karlen

Albert Bucher, TD Responsable

Délégation

Emilia Karlen-Groen, med. Masseuse
Käthi Schlegel, Interprète

Selina M. Lusser-Lutz, Délégation
Roland Brunner, Délégation

• Paris 1924
• Amsterdam 1928
• Nürnberg 1931
• London 1935
• Stockholm 1939
• Copenhagen 1949
• Brussels 1953
• Milan 1957
• Helsinki 1961
• Washington DC 1965
• Belgrade 1969
• Malmö 1973
• Bucharest 1977
• Köln 1981
• Los Angels 1985
• Christchruch 1989
• Sofia 1993
• Kopenhangen 1997
• Rome 2001
• Melbourne 2005
• Taipeh 2009
• Sofia 2013
• Samsun 2017

 

• Seefeld 1949
• Oslo 1953
• Oberammergau 1955
• Åre 1963
• Berchtsgaden 1967
• Adelboden 1971
• Lake Placid 1975
• Madonna di Campiglio 1983
• Oslo 1987
• Banff 1991
• Ylläs 1995
• Davos 1999
• Sundsvall 2003
• Salt Lake 2007
• Vysoké Tatras 2011 (Ausfall)
• Khanty-Mansiysk 2015

×
SWITCH THE LANGUAGE