24. janvier 2018

4ème Journée d’hiver du sport populaire 2018

 [easy-social-share]

imprimer / gallerie de photos


Rapport / Photos : Thomas Schmidt, Philipp Steiner

Avec les responsables Philipp Steiner (ski) et Thomas Schmidt (courses en raquettes), les sportifs intéressés avaient un beau jour aussi concernant le temps, fine pluie, chute de neige, vent et soleil.

Après une courte réunion organisatrice, les sportifs de la randonnée de raquette allaient comme premiers par la télécabine sur la station de montagne Melchsee-Frutt, 1920 m. Les groupes de ski et de la course de raquette ne se rencontraient plus en haut. Les sportifs de courses en raquettes motivés s’habillaient avec leurs chaussures de neige et partaient.

Courses de raquettes
Après l’introduction dans les courses de raquettes et l’habillement « des planches de plastique », le groupe composé de neuf personnes partait, cherchaient le départ du chemin et se trouvait déjà dans la neige profonde. Après un quart d’heure, les premiers défis étaient déjà à maîtriser. Le groupe, les femmes dans la majorité, allaient pas à pas sur la neige jusqu’au « Bonistock » le plus haut point du Trail. A côté du penchant gauche, partiellement un peu glissant, ils surmontaient la deuxième montagne de manière détendue après une montée fatigante. Puis suivait la descente. Premièrement c’était un peu abrupt et délicat. Avec un peu de courage, tous les participants du groupe maîtrisaient bien la descente. Après une demi-heure on arrivait au fond de vallée. Des chiens de traîneaux sont bien connus sur la « Tannalp ». Après le lunch au restaurant chaud, un groupe avec trois hommes et une femme faisait un tour plus dur en direction « Erzegg ». Le deuxième groupe faisait un tour plus léger de retour à Melchsee-Frutt. A quelque part sur l’Erzegg avec une vue alpine merveilleuse, les quatre personnes arrivaient sur la neige fraîche. Entre-temps il y avait des flocons de neige. Après une pause et certains débats différents d’opinion sur la montagne, le groupe arrivait via la chapelle chez l’ascenseur et puis à la station de gondole. En cours de route nous remarquions qu’aucun skieur se trouvait sur le penchant. Pour les skieurs et skieuses, le plaisir finissait déjà tôt.

Course de ski
11 skieurs passionnés y compris 4 jeunes participaient à la course de ski. Le temps n’était pas tant beau. Il était fort ennuagé sous une mauvaise vue, mais il n’était pas un problème pour les participants. Ils ne laissaient pas s’influencer par cela et je le trouvais super. Ce que je trouvais encore plus beau : tous voulaient rester ensemble et faire le ski en commun, car la différence d’âge entre les participants les plus âgés et les plus jeunes étaient environ 50 (!) ans. C’est la chose excellente à la journée du sport populaire ; tous veulent participer en commun et avoir le plaisir. Et j’admire un participant ; un seul Romand. Et pour le préciser, il s’appelle Samuel Schmutz. Il faisait ce long voyage avec le train et bus pour pouvoir y participer. Il demandait aussi ses collègues, mais le voyage était trop long pour eux. Tout de même il faisait le voyage à Melchsee-Frutt tout seul. Quelle belle et positive attitude de sa part. Maintenant, de retour au ski. Le spécialiste de badminton Andrin Siebenhaar, était le seul snowboardeur, mais il ne se souciait pas de faire du ski avec nous. Adrin et Calvin Rohrer ont montré leur pouvoir au snowpark. Peut-être nous verrons les deux une fois aux Winter Deaflympics. Dans l’après-midi vers

14:30h –  la surprise. Le soleil brillait vraiment, car à midi il a même neigé. Cependant que certains sportifs se reposaient déjà à la station de la vallée, les autres ont profité de faire encore du ski par beau temps jusqu’à 17h. A la fin il y avait des visages heureux et le jour sans accident. C’est la chose la plus importante

Après l’aventure sur le haut plateau, tous les participants de la course de raquettes et de ski terminaient la journée par un dîner en commun dans le camp sportif bien connu !

 


Melchsee-Frutt [Wikipedia]
Melchsee-Frutt est une station de ski située dans la commune de Kerns dans le canton d’Obwald en Suisse centrale. Le village se trouve au bord du lac de Melchsee à une altitude de 1920 m.
Le village est fréquenté par les touristes tant en été (randonnée, escalade, pêche…) qu’en hiver (domaine skiable). Melchsee-Frutt est accessible depuis Stöckalp par un téléphérique ou par une route carrossable à trafic limité.
En dehors du ski alpin, le ski de fond peut y être pratiqué entre 1 920 et 1 974 m d’altitude, sur une boucle menant à Tannalp. Il est aussi possible de skier sur le lac quand l’épaisseur de glace le permet.
Une piste de luge de 8 km – la plus longue de Suisse centrale – descend, sur 840 m de dénivelé, de Melchsee-Frutt à Stöckalp. 35 km de sentiers raquette complètent l’offre touristique.
L’office du tourisme organise des sorties de pêche hivernale sur le lac gelé.
Juste avant d’arriver à Stöckalp, on aperçoit le long de la route d’accès un vaste centre sportif. Celui-ci propose des activités principalement aux groupes, associations et établissements scolaires.

samedi, 10. mars 2018
08:30 — 17:00

Melchsee – Frutt

SGSV-FSSS

iCal Event

×
SWITCH THE LANGUAGE